descendant


descendant

descendant, ante [ desɑ̃dɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n.
• v. 1260; de descendre
1Qui descend, est issu d'un ancêtre. Ligne descendante (opposé à ascendante) . N. Personne qui est issue d'un ancêtre. enfant, petits-enfants; neveu; descendance. « Ces deux descendants d'Ève et d'Adam, ces œuvres de vos mains, ô mon Dieu ! » (Baudelaire). Descendant en ligne directe.
2(XVIe) Qui descend (dans des expr.). Marée descendante, qui découvre le rivage. — Anat. Côlon descendant.
3Qui va du plus aigu au plus grave. Intervalles descendants. Gamme descendante.
⊗ CONTR. 1. Ascendant, montant.

descendant nom masculin En astrologie, point de l'écliptique qui se couche. ● descendant, descendante adjectif Qui descend, qui est incliné : Pente descendante. Se dit du nœud de l'orbite d'un astre que celui-ci franchit en se dirigeant du nord vers le sud. Se dit d'un intervalle, d'un mouvement mélodique progressant de l'aigu au grave. Synonyme de décroissant. Garde descendante, garde qui, ayant fini son service, est relevée de son poste par une autre. ● descendant, descendante (expressions) adjectif Ligne descendante, succession des individus issus d'un même ancêtre. Lune descendante, synonyme de décours. Marée descendante, qui découvre le rivage. Sève descendante, sève élaborée circulant des rameaux vers les racines. ● descendant, descendante (synonymes) adjectif Lune descendante
Synonymes :
- décours
Synonymes :
- décroissant
descendant, descendante nom Personne issue de quelqu'un, d'un ancêtre : Un descendant des croisés. Personne qui se rattache par ses idées à quelqu'un : Un descendant des surréalistes.descendant, descendante (synonymes) nom Personne issue de quelqu'un, d'un ancêtre
Synonymes :
- rejeton (familier)
Contraires :
- aïeul
- ancêtre

descendant, ante
n. et adj.
d1./d n. Individu issu d'une personne, d'une famille données. C'est le seul descendant de cette maison.
d2./d adj. Qui descend. Marée descendante.
|| MILIT Garde descendante, celle qui quitte son poste, qui est relevée par la garde montante.
|| MUS Gamme descendante, qui va de l'aigu au grave.

⇒DESCENDANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.
I.— Part. prés. de descendre.
II.— Adj. et subst.
A.— Adj. Qui descend.
1. Qui va ou est tourné vers le bas; qui s'étend; qui baisse de niveau. La marée descendante découvrait des bancs de vase (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 398). Sous la nuit descendante (BARRÈS, Colline insp., 1913, p. 173) :
1. ... là, je vois sur la lèvre inférieure de cet autre, sur les deux rides descendantes des narines, le mépris et la connaissance des hommes percer à travers le masque de politesse.
CHATEAUBRIAND, Essai sur la litt. anglaise, t. 1, 1836, p. 112.
Rare. [En parlant d'une pers.] C'était un boguey très haut sur roues, et qui fit découvrir à Sabine descendante une jambe aussi pure que la courbe d'une harpe (TOULET, J. fille verte, 1918, p. 48).
P. métaph. Qui s'abaisse vers les personnes; parfois péj., condescendant. Je suis un Espagnol du XVIe siècle, dit Manuel avec son sourire sérieux et descendant (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 848) :
2. MADAME GERVAISE. — (...) il faut prendre son courage à deux mains.
Et s'adresser directement à celle qui est au-dessus de tout...
À celle qui est infiniment haute.
Parce qu'aussi elle est infiniment descendante...
PÉGUY, Le Porche du mystère de la 2e vertu, 1911, p. 568.
2. [Le haut et le bas sont des références conventionnelles] CH. DE FER. Train descendant. Train qui se rapproche de la tête de ligne. Voie descendante. Voie où les trains circulent dans le sens inverse du kilométrage de la ligne :
3. ... Misard, après avoir fermé la voie montante derrière le train, allait rouvrir la voie descendante, en abattant le levier pour effacer le signal rouge; ...
ZOLA, La Bête humaine, 1890, p. 33.
3. Gamme ou série descendante. Qui va du son le plus aigu au son le plus grave. P. compar. En gamme descendante. Selon un ordre de valeur décroissant (infra 4). Racheter (...) la banalité des adjectifs multiples en les employant en gamme descendante (PROUST, Sodome, 1922, p. 1087) :
4. Les chants continuaient, la voix large de la foule roulait sur une gamme descendante, tandis que des notes suraiguës d'enfants piquaient çà et là le rythme traînard et balancé du cantique.
ZOLA, Une Page d'amour, 1878, p. 915.
P. anal.
a) LING. Diphtongue descendante (MAR. Lex. 1933, p. 68). Considéré dans la syllabe qu'il frappe [l'accent est appelé] descendant (...) [quand] le moment de la plus grande intensité est (...) au début (...) de l'élément accentué (MAR. Lex. 1933 p. 14).
b) [En parlant de la lumière] Dont l'intensité va en décroissant. La lumière descendante allongeait derrière eux [des camions] de longues ombres (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 519).
4. Dont la valeur va en décroissant; dont les termes se présentent dans un ordre de valeur décroissant. Une progression descendante. [La] disposition des termes d'une énumération selon leur ordre de valeur (...) décroissante [est appelée] gradation descendante (MAR. Lex. 1933, p. 87). Les deux équipes [de football] démontrèrent une forme descendante et jouèrent nettement en-dessous de leur valeur (L'Œuvre, 19-20 mai 1941) :
5. ... les Indiens croient à la métempsychose descendante, c'est-à-dire à celle qui condamne l'âme de l'homme à passer dans les animaux et dans les plantes, pour le punir d'avoir mal usé de la vie.
STAËL, De l'Allemagne, t. 5, 1810, p. 168.
Spéc. Qui va du plus important au moins important, du principe à la conséquence. La loi ne peut être en ascension de l'effet à la cause, mais descendante du principe à la conséquence (CHATEAUBR., Essai, t. 2, 1797, p. 94). Le freudisme est entré dans nos mœurs comme le type même de l'explication descendante (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 378).
5. Ligne descendante. Suite de personnes issues d'un même ancêtre :
6. Un homme tient, par ses père et mère, à deux séries d'ascendants (...) Il peut devenir à son tour la souche ou l'auteur commun de plusieurs lignes descendantes...
COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 37.
B.— Substantif
1. Personne considérée par rapport à la personne ou au groupe de personnes dont elle est issue :
7. Ce gentilhomme était nu-pieds dans ses savates, vu la chaleur, et trinquait avec un maçon, ce qui ne l'empêche pas d'être le descendant d'une des premières familles d'Europe. Un noble de vieille race!
FLAUBERT, Par les champs et par les grèves, 1848, p. 242.
P. anal. [En parlant d'animaux, de plantes] Une fleur d'hybride mendélien donne des descendants qui semblent appartenir à deux types purs différents (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 559) :
8. Quelle force, quel instinct invincible, quelle habitude séculaire poussent ces oiseaux à revenir en ce lieu? (...) Et pourquoi les fils, les petits-fils, tous les descendants des premiers y sont-ils toujours retournés?
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, La Roche aux guillemots, 1885, p. 1315.
2. P. ext., dans le domaine spirituel ou intellectuel. Personne considérée par rapport à une autre dont elle semble issue parce que dans ses écrits, dans sa pensée, elle en maintient les caractères essentiels. Un religieux descendant indirect de Pascal (GREEN, Journal, 1948, p. 196) :
9. Certes Dostoïewski ne manque pas aujourd'hui de descendants essoufflés et cyniques, plus intelligents que leur ancêtre.
SARTRE, Situations I, 1947, p. 61.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]; WARN. 1968 : ,,Parfois []``. Cf. des-. Admis ds Ac. 1694-1932. En tant que subst., seulement à partir de Ac. 1835. Fréq. abs. littér. : 2 172. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 3 528, b) 3 096; XXe s. : a) 3 753, b) 2 310. Bbg. QUEM. 2e s. t. 2 1971.

descendant, ante [desɑ̃dɑ̃, ɑ̃t] adj. et n.
ÉTYM. V. 1260; du p. prés. de descendre.
———
I
1 Adj. Qui descend, est issu d'un ancêtre.Dr. et généalogie. || Ligne descendante : succession de ceux qui sont issus d'un même ancêtre, par opposition à la ligne ascendante.
2 N. Cour. Personne qui est issue d'un ancêtre. Descendance; arrière-petit-cousin, arrière-petit-fils, arrière-petite-fille, arrière-petits-enfants, enfant, fils, fille, petits-enfants, petit-cousin, petit-fils, petite-fille, petit-neveu, petite-nièce; épigone, rejeton. || Les descendants d'Abraham (→ Bédouin, cit.). || Descendants d'un homme illustre. || Le mariage est prohibé entre les ascendants et descendants en ligne directe (→ Allié, cit. 1). || Succession dévolue aux descendants.
1 Les enfants ou leurs descendants succèdent à leur père et mère, aïeuls, aïeules, ou autres ascendants, sans distinction de sexe ni de primogéniture, et encore qu'ils soient issus de différents mariages.
Code civil, art. 745 (→ Chef, cit. 7).
2 Telles sont les mœurs conjugales de ces deux descendants d'Ève et d'Adam, ces œuvres de vos mains, ô mon Dieu !
Baudelaire, le Spleen de Paris, XI.
N. m. pl. Par ext. Les générations futures. || Travailler pour ses descendants. Postérité.
(Dans le domaine intellectuel). Personne considérée par rapport à une autre en ce qui concerne ses idées, ses écrits.
3 Certes Dostoïewski ne manque pas aujourd'hui de descendants essoufflés et cyniques, plus intelligents que leur ancêtre.
Sartre, Situations I, 1947, p. 61, in T. L. F.
———
II Adj.
1 (XVIe). Dans des expressions. Qui descend. || Marée descendante, qui découvre le rivage (opposé à marée montante).Milit. || Garde descendante, celle qui est relevée (par la garde montante).Anat. || Aorte descendante. || Côlon descendant (→ Cæcum, cit.).Ch. de fer. || Voie descendante : voie où les trains circulent dans le sens inverse du kilométrage de la ligne. || Train descendant : train qui se rapproche de la ligne de tête.
4 (…) Misard, après avoir fermé la voie montante derrière le train, allait rouvrir la voie descendante, en abattant le levier pour effacer le signal rouge (…)
Zola, la Bête humaine, 1890, p. 33, in T. L. F.
2 Abstrait. Mus. || Gamme descendante : suite des tons de la gamme du plus élevé au plus bas.Math. || Progression descendante, celle dont les termes vont en décroissant.Astron. || Signes descendants : signes du zodiaque que le Soleil parcourt du solstice d'été au solstice d'hiver.
CONTR. Ascendant. — Montant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • descendant — descendant, ante 1. (dè san dan, dan t ) adj. 1°   Qui descend, qui va en bas. •   Serait ce abuser de la permission de conjecturer que de supposer qu il y a aussi un suc descendant ou dont la direction est en sens opposé ?, BONNET Consid. corps… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Descendant — or Descendent may refer to: Lineal descendant, a blood relative in the direct line of descent Collateral descendant, a relative descended from a brother or sister of an ancestor Descendant (astrology), the point directly opposite from the… …   Wikipedia

  • descendant — de·scen·dant also de·scen·dent /di sen dənt/ n: a blood relative of a later generation Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. descendant …   Law dictionary

  • descendant — mid 15c. (adj.), c.1600 (n.), from Fr. descendant (13c.), prp. of descendre (see DESCEND (Cf. descend)). Despite a tendency to use descendent for the adjective and descendant for the noun, descendant seems to be prevailing in all uses and appears …   Etymology dictionary

  • Descendant — De*scend ant, a. [F. descendant, p. pr. of descendre. Cf. {Descendent}.] Descendent. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Descendant — De*scend ant, n. One who descends, as offspring, however remotely; correlative to ancestor or ascendant. [1913 Webster] Our first parents and their descendants. Hale. [1913 Webster] The descendant of so many kings and emperors. Burke. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • descendant — descendant, descendent In BrE descendant is the noun and descendent is the adjective, but in AmE either form is used in both cases …   Modern English usage

  • descendant — or descendent Those persons who are in the blood stream of the ancestor. Term means those descended from another, persons who proceed from a body of another such as a child or grandchild, to the remotest degree; it is the opposite of ascendants …   Black's law dictionary

  • descendant — or descendent Those persons who are in the blood stream of the ancestor. Term means those descended from another, persons who proceed from a body of another such as a child or grandchild, to the remotest degree; it is the opposite of ascendants …   Black's law dictionary

  • descendant — [dē sen′dənt, disen′dənt] adj. [ME descendaunt < OFr descendant < L descendens, prp. of descendere: see DESCEND] descending: also descendent n. 1. a person who is an offspring, however remote, of a certain ancestor, family, group, etc. 2.… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.